AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue dans la C.O.O.P.S
Nous vous attendons pour une prochaine mission !
Pour le Meilleur et pour le Rire Very Happy

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 DEBRIEF OP ARC24 MARS 2018

Aller en bas 
AuteurMessage
River Green
R.I.S
R.I.S
avatar

Messages : 996
Date d'inscription : 17/08/2011
Age : 28
Localisation : Decize

MessageSujet: DEBRIEF OP ARC24 MARS 2018   Sam 17 Mar - 20:02

DEBRIEF OP ARC24 MARS 2018.

" Opérateur TP River Green"



Bonjour à tous les amis Milsim,
Avant de commencer le retex de l’OP je voudrais dire encore bravo, merci aux orgas et à l’ensemble des joueurs présent ce weekend.

L’OP commence de bonne heure, je ne me rappelle plus la date quand mon portable ne cesse de sonner. Je viens de comprendre que l’OP commence je fais donc partit de l’équipe des Commandos du 24 pour l’OP ARC se déroulant le weekend du 10 – 11 Mars.
Nous serons donc 6 Hadrien, Stark, Dylan, Julien, Fox et moi-même et définissons les rôles ainsi :

Hadrien Commandant
Julien Leader
Stark Second
Dylan Eclaireur
Fox Medic / Spotter
River Green Sniper

Les infos sont lâchés par le commandant au compte-goutte, intelligent de la part des orgas ce qui fait monter la pressions doucement mais surement.
Le jour J approche la conversation va bon train, en parallèle en discussions COOPS nous préparons notre emport … On sort donc le check UP Emport Saison Froide et Humide et le binôme COOPS charge les sacs. On régle réplique et scope cam (qui ne serviront au final pas lol).

Nous sommes le Samedi 10 il est 5h30 du mat quand il faut commencer à se préparer chaud patate à faire des frites ! Je charge la tactical 206 et je pars pour rejoindre dans un premier temps FOX.
3h plus tard me voilà devant sa porte après insultes et blagues pourries habituelles on monte quelques affaires pour faire quelques réglages aussi bien matos que tactique.

Le confit de canard avalé (Putin que c’est bon !)  Nous voilà partit rejoindre le reste de l’équipe sur un parking prévu à cet effet au part avant. L’équipe est rassembler nous sommes tous impatients d’en découdre !

Et c’est partit nous rejoindrons Woluf et Hadrien pour le briefing et équiper une partit de l’équipe (je remercie encore l’orga pour avoir prévu que je venais de loin et que je comptais partir après l’OP). Dylan, Stark et Julien équipé ils sont chargés dans le tactical Kangoo « top immersif enclenché ! » Nous les suivons avec fox à travers vos routes Dordognienne toujours aussi droite….

Woluf me fais signe de me garer, puis en galérant un peu on décharge le coffre en espérant ne rien oublier et nous voilà dans le tactical kangoo avec les autres. Comme dis Jonny sa seuuucuuuuu vraiment bocuuuuu, Immersion 1 point estomac commando O.
Puis c’est partit le kangoo s’arrête brusquement il faut qu’on dégage !!! Pas tout à fait équiper c’est un peu le flou pendant quelques minutes avant de se mettre réellement à couvert un peu plus loin.




Une fois rassembler on essaye chacun d’affuter le matériel avant de se mettre en route, Fox prend en charge la topo, mon gps s’allume tranquillement de son côté.


C’est partit pour la 1ere mission : TROUVEZ LA TOUR RADIO ET Y PLACER UN MOUCHARD. On essaye de situer la bête sur la carte et Fox check sur le gps et nous voilà partit le terrain parait pour le moment tranquille. Arriver prêt de l’objectif on se scinde en 2 Stark et Fox en couverture les 3 restants vont poser le mouchard. Julien et moi restons en couverture et Dylan après verif d’éventuel pièges pose le mouchard.








Missions accompli la seconde : TROUVER LES COORDONNEES ET POSER VOTRE CAMPS.  Je pars alors en tête suivi par Dylan Fox Julien et Stark. Plus on avance, plus le terrain est juste magnifique (merci pour le cadre orga), en plus cela colle bien au scénario des huttes en pierre sont un peu partout nous obligeants à nous arrêter régulièrement et checker l’intérieur au cas où un ecolo wawash soit dedans avec une Ak …



Nous apercevons un camp au loin avec le drapeau de l’ONU dans le doute on prend large pour ne pas éveiller les soupçons. Fox me guide par radio et on approche doucement du camp.

Nous essayons alors de trouver un endroit relativement plat (j’entends la Dordogne rigolé dans le fond !) pour pouvoir poser le camp, il s’avère que le camp sera donc dans la vallée au plus bas d’un des versants. On ne perd pas de temps Fox et Dylan sont de garde et le reste monte leurs camps. Ma tente posée je vais remplacer Fox pour qu’à son tour il monte sa tente. L’ami Stark aidé par Julien s’affaire à la défense du camp chose pour laquelle se chère Monsieur excelle, il nous avait montré l’étendue de ses travaux de bricoleur auparavant.











Le temps se gâte tout doucement Fox confirme ce qu’on avait regardé chez lui on risque fort de prendre de l’eau sur la tronche et de façon sévère !
Le Leader nous rappel au camp, nous devons aller voir l’ONU. Et c’est partit pour grimper la cote, arriver là-haut nous approchons avec prudence… sait-on jamais …..


Une fois les infos prises il faut que nous patrouillions autour de leurs camps dans une zone plus ou moins définis. C’est partit on crapahute alors que les première gouttes se font sentir puis viens la mousson. Nous étions alors séparé Fox et moi trouvons abris sous un garage de chasse avec vu 16-9 eme sur l’ONU.




Nous prenons contact avec le reste du groupe qui ont eux aussi trouvé abris à proximité de la tour radio. Sa tombe et sa tombe épais, plusieurs minute après : une accalmie ! Nous en profitons pour se rassembler et repartir au camp avant d’en reprendre une sur le coin du nez ….

Arrivé sur le camp le constat est sans appel, ce qui est venu du ciel en plus de ce qui a raviné la pente à inonder les affaires de nos camarades …. « C’est la merdeuuu ». On essaye de prêter main forte pour sauver les meubles mais la nuit s’avère compliquer pour eux …. Nous tendons une bâche de base nous permettant d’être tous debout pendant que le seigneur nous pisse sur le coin de la tronche et je pense que le monsieur avait forcé sur la bière …. La nuit est à présent là, nous nous tâtons franchement à aller naviguer sur le terrain mais d’un point de vu sécurité et objectivement ça ne servirais à rien…. Le camp étant correctement protéger et vu sa position géographique même si des patrouilles approches elles ne seront surement pas sur leur 2 jambes et se prendront dans les multiples pièges de l’ami STARK.

La fatigue me gagne ne voyant pas la situation évoluer je décide de passer le reste de la nuit dans ma tente au moins je serais au sec, au chaud et au repos. Je grignote ma ration rapide et écoute les autres d’une oreille, j’installe mon nid tranquillement et c’est en gonflant mon matelas (bruit de pouiiiiiiiiiiiittttttt) que les autres notamment Julien et Stark croient que nous sommes approché par l’ennemi. Trop occupé à me bidonné je les laisse faire, désolé les gars …. Je comprends alors que Dylan, Julien et Stark vont essayer de s’abriter en haut du terrain dans une hute d’ecolo. Fox et moi resteront au camp bien installé. Je dors peu mais dors terriblement bien !!! Jusqu’à 4h du mat et l’arrivé du reste de l’équipe nous racontant leur péripétie de nuit.

On prend alors quelques force on s’équipe et par nuit noir nous nous mettons en marche pour trouver un Pylône électrique avec infos au pied de ce dernier. Suite à une erreur de topo (le portable a Fox étant en rade de batterie) nous nous retrouvons assez loin du point. Nous nous regroupons alors pour corriger ensemble l’itinéraire, je prends alors le relais topo au GPS.



Quelques minutes nocturnes plus tard et après quelques glissades nous trouvons le GR qui nous servira le restant de la journée. Une fois dessus nous nous rendons au pylône arrivée là-bas nous sommes encore dans les temps de jeu, je m’approche alors pour checker le tour de celui-ci. J’aperçois l’enveloppe mais je mets quelques minutes à analyser la chose afin d’éviter qu’un truc me pette à la gueule !


RAS je m’empare de l’enveloppe et nous nous rassemblons autour du leader pour ouvrir la mission.


Nous devons alors SE RENDRE A UNE CACHE D’ARME pour récupérer son contenu et la détruire au C4

Nous progressons alors, le jour se levant au fil des mètres parcouru, quelques points topo plus tard nous nous approchons sensiblement de la zone de recherche. C’est alors que notre ami Stark souffrant d’un mal de dos et après avoir crapahuté toute la nuit ne peut faire un pas de plus. Il a été déjà super courageux d’être arrivé jusque-là sachant que son mal de dos avais commencé du samedi matin, chapeau le doyen ! Nous contactons l’orga pour procéder à l’évacuation de notre équipier. Cela ne nous arrêtant pas nous devons continuer la mission ! Nous progressons lentement et discrètement, je contrôle le GPS nous sommes sur zone et après avoir ratissé la zone Fox tombe sur la fameuse caisse…. Piégé… désamorcé…. Vide ….. Détruite. Mission à moitié accompli les rebelles sont passés avant nous.

Bref le soleil maintenant levée nous admirons bouche bée le magnifique terrain ! Prochaine mission : SURVEILLER UNE RENCONTRE ET PRENDRE PHOTO DE CELLE-CI. Le binôme observation constitué de Fox et moi-même se met en route. Petit passage obligé par le camp pour récupérer le matos d’observation et buvons quelques gorgée d’eau.


Dylan et Julien doivent poser de l’argent sur un point de rdv pour payer un futur informateur. Nous sommes alors séparés.
Nous restons en contact radio régulier ne serais ce que pour la carte topo et les coordonnées du point de rendez-vous.


Nous pressons le pas et nous sommes largement dans les temps avec Fox. Repartit du camp  je rentre les coordonnées du point de rdv, nous circulons sur le GR le point de rdv étant sur le versant d’en face. Nous devons traverser une clairière, après observation, le secteur à l’air calme, on se presse alors de traverser.





Nous sommes en avance, le temps est bien maitrisé il nous reste plus d 1h30 pour trouver une cache. Sur le premier versant nous apercevons le point de rdv mais gêner par la végétation, on se concerte rapidement et nous décidons de jeter un coup d’œil sur le versant surplombant le rdv. C’est alors que je me stop et que j’indique un élément suspect à fox une sorte de ghillie végétalisé dans le doute nous shootons la bête au cas où un binôme adverse aurait la même mission de nous. Après un CHTONNNNNG relativement caractéristique d’une caisse en métal nous comprenons que nous sommes face à un item. On se dit alors que cela peut concerner l’autre équipe, je relève donc les coordonnées gps de la caisse au cas où. Dans le doute que cela serve à la rencontre cela nous conforte dans le fait qu’il faut que nous changions de position.




Nous voilà donc sur l’autre versant, nous guettons tout ce qui bouge on aperçoit le point que l’on pense être celui du rdv mais très compliqué de faire coïncider discrétion et distance d’observation. La végétation est dense donc pas facile. Quand soudain j’aperçois 2 patrouilleurs, merde l’ONU est déjà sur zone et navigue à environ 50m de notre position. Nous nous stoppons et attendons d’être dans leur angle mort pour progresser. On prend alors de la hauteur de peur qu’il navigue plus haut sur le versant se rapprochant de notre position. On se rend compte qu’il suive un sentier sans déborder pour autant OUF ! Après concertation je me remets sur notre première position étant avec ma ghillie moins repérable, Fox restant en arrière me couvrir ainsi nous faisons aussi moins masse donc plus difficile à repérer.





Je prends donc position Fox en retrait, je bouge si lentement ne voulant faire du bruit. Alors que je reçois des impulsions radios je me stop attrape mon PA et me retourne lentement et là un sniper à 2m de moi (réellement 2m) « putin la trouille » mon PA dirigé sur lui, mon cœur bat tellement que j’ai l’impression qu’il va sortir de mon poitrail !




Il continu sa progression et s’assoie à 5-10m de moi. Je ne bouge pas d’un poil le guettant, non satisfait de sa position il change de place remonte un peu la pente et se couche dans les fourrés, le contact visuel est alors plus ou moins rompu. Je respire un peu, moins soucieux de l’ONU je le vois signaler sa position à un membre de l’ONU. Je comprends alors qu’ils sont de mèche. Quand soudain sa se remet à bouger derrière moi …. J’aperçois 2 PAX un en contrebas et l’autre qui monte droit sur nous par le même chemin que le snipe. Il se retrouve lui aussi à 2m de moi (encore réellement 2m …). Mon PA ne le quitte pas, il navigue un peu (je me dis putin on est 2 au milieu de toute l’équipe ennemi ça pu sévère !). Le PAX toujours à côté de moi cherche une position lui aussi, il remonte alors dans ma direction et se place à 1,50m de moi (réellement 1,50m seul la végétation nous sépare) je ne sais pas quoi faire mon cœur s’emballe je tremble car l’environnement est comment dire… un poil stressant.



Il se retourne alors et me voit, je ne réfléchis pas (je m’excuse Alex) et je l’engage de suite ne lui laissant pas le temps de réagir. Le PAX tombe à terre en hurlant virilement ….


Le snipe se met à bouger je tire 2 0,40 pour qu’il ne lève pas trop la tête évitant ainsi de me mettre en joue. S’en suit un échange au PA en reculant je supplie Fox d’intervenir pour couvrir mon repli. On a donné un coup de pied dans la fourmilière et ça pu grave ! Je me repli au son des tirs du GBBR, on monte cette putain de cote ou j’ai laissé poumons, reins, jambe, cœur et j’en passe. On file azimut droit vers le sommet. Une fois assez loin on redescend la pente pour s’extraire de cette maudite colline (ça vous parle « Du sang et des larmes » ?!


On étudie les diverses possibilité et on se dit que ça va être grave compliqué ! On décide de retourné sur le GR pour faire le point en sécurité. On retraverse la clairière et nous voilà sur le GR, par crainte de se faire repérer on monte (encore) de 20-30m environ pour être tranquille. L’heure tourne ça va être tendu, nous étions un peu en désaccord sur le fait de retourner dans le merdier car franchement on ne voyait guère de solutions…(3 en réalité : 1 sur le versant vers cette fameuse caisse ou la vue n’est pas top, 2 une bande de forêt claire en contrebas du rdv meilleurs points de vue mais pas de possibilités de repli et trop proche d’éventuel PAX et le versant surplombant le rdv bourrer de PAX …) Coute que coute pour la mission on est des COOPS on retourne au charbon !
Nous voilà à nouveau à retraversé la clairière en prenant au plus large possible, avec un gros pourcentage de certitude de se faire repérer.


Mais nous n’avons pas le temps de contourner plus. Nous revoilà sur la colline de la caisse sous ghillie, sachant qu’on avait une vue bien que complexe sur le lieu du rdv on progresse prudemment et on se place. Je suis en tête pour des raisons de camouflage, je me place derrière un petit résineux et attend. Sans grande conviction je contact Fox lui faisant savoir que je bouge un peu pour un meilleur angle. C’est alors que j’aperçois l’ONU à quelques mètres de moi je me stop et attend qu’il ne me voit plus pour faire marche arrière. Décidément vraiment dur dur d’approcher. Je me repli vers le petit résineux. Je fais quelques photo et scope cam l’ONU on sait jamais au moins le commandant verra qu’on aura tout essayé.





Puis la végétation bouge devant moi, Fox me contact en me demandant de faire moins de bruit que l’on m’entend à des km. Sauf que ce n’est pas moi …. Je suis alors à 150m du lieu de rdv et même scénario un Binome adverse monte droit sur ma position. Je me terre autant que possible et les voit juste de l’autre côté du petit résineux. Il tourne autour de moi sur un rayon de moins de 5m. Fait chier je suis coincer il remonte le chemin par lequel je suis venu et avant qu’il ne passe dans mon dos donc hors de ma vue et de mon contrôle je décide d’engager l’ennemi. Je tir 3 coups sur un PAX de dos, ces 2 derniers se baissent et hache la forêt autour de moi. Je comprends alors qu’ils ne savent pas où je me situ ! Mais manque de bol il se repli droit sur ma position …. Dans un baroud d’honneur je saute de derrière le résineux et allume le Pax couché en face de moi au PA. Je prends alors je pense plusieurs billes et décide de me mettre hors-jeu. Je suis alors tombé sous les tirs de ce PAX, en tombant j’entends mon binôme en sortir un je me dis que tout ça n’a pas été fait en vain. Après ma perte de connaissance mon binôme me rejoint une fois que l’ennemi ait abandonné la recherche. Il demande alors un medic evac qui sera là sous 15min. Mon binôme veille alors sur ma vielle carcasse sous ce pauvre résineux.

Med Evac accepté nous décollons de cet endroit maudis afin de retrouver le reste de l’équipe au camp. Quelques km plus tard nous voilà avec Dylan et Julien qui ont arpenté le terrain sans trouver la base ennemi pour retrouver le mouchard. « C’est la merdeuuuu ». Le soleil nous réchauffe il fait beau et le terrain est toujours aussi merveilleux.

Contact radio pour attaquer la mission suivante RETROUVER UNE CAISSE POUR L’ECHANGE L’EXTRAIRE E LA DETRUIRE, sauf que notre délai est de 45min. Sachant l’emplacement de la caisse avec Fox, la présence ennemi autour et le temps pour se rendre sur zone nous comprenons vite ; que cette mission sera impossible. On se concerte et nous tombons d’accord nous préférons aller directement au tribunal de guerre ! Nous en profitons alors pour nous restaurer sommairement attendant la demi-heure restante.
Après un bref rapport au commandant qui ne nous en tiendra pas rigueur d’ailleurs il nous affecte à la mission suivante. Qui se trouve non loin de notre camp à proximité du camp de l’ONU. « DETRUIRE TOUTES PRESENCE ENNEMI ET DESCENDRE LEUR DRAPEAU ».
Nous remontons alors du camp avec en primes les affaires de l’ami STARK.


On largue les sacs et on se jette dans l’assaut, compliqué de faire un détour sans faire de bruit nous décidons d’un azimut brutal directement sur leur base. La progression est ultra lente je suis en tête, nous sommes dans la descente et eux en surplomb. Tout ça sent encore grave la merde chef lol.






On progresse et j’aperçois un pax derrière un arbre, tir compliqué car de la végétation devant. Je shoot quand même pour le faire bouger un peu le tout. La bille tape une branche condamnant mon tir, le Pax se repli en amont de notre position.


Nous entendons alors bouger mais sans rien voir du tout, notre progression est stopper durant une dizaine de minute. Rien de chez rien ne bouge et on n’y voit rien du tout.

Je rejoins Dylan et nous reprenons la progression, nous voyons effectivement leurs base mais trop sombre impossible de voir combien ils sont. Ils rentrent et sortent et nous on ne progresse pas plus vite qu’une limace boiteuse … Nous entendons toujours bouger sur notre travers gauche je demande à Fox d’être vigilent au cas où. Quant à moi je cherche un spot de tir mais l’aspect sombre de leur base m’empêche de distinguer une présence ou non. Je spot un PAX mais ma fenêtre de tir est d’environ 1m de large, il ne s’y arrête pas donc râper pour moi.



Trop compliqué je demande a Fox de jouer le tout pour le tout et que Fox Julien et moi-même contournions le tout par le camp de l’ONU pour avoir une meilleurs visibilité. Faute d’autre plans je commence à bouger quand je vois bouger en face de moi…. Julien le Snipe en face, je comprends alors que tout va devenir compliqué. Je le mets en joue au snipe pour lui faire peur je ne peux atteindre mon PA dans la position ou je suis. Lui y arrive et me sort sans problème. Bien jouer l’ami. Je décide alors du finex de l’OP pour mon cas je préfère me retirer du jeu. Après une bataille acharné notre équipe furent décimé malgré un shoot de Fox sur le sniper. Les ecolos sont alors évacuer par le tactical berlingo. OP ARC TERMINEE.









=============================================================================

Les + et points à améliorer Résumé le complet a été envoyé directement aux orgas :

+ le terrain magnifique grand, multiples possibilités pour l'engagement physique des opérateurs
+ l'orga préalable à l'OP : faisant monté la pression en lâchant des infos aux compte goute, répondant aux questions suivant si il le pouvait ou non, conversation de squad
+ la logistique : points de rdv, acheminement sans savoir ou nous sommes (top pour l'immersion, moins top pour les estomacs lol) canaux radios respecté, orga dispo, 2 camps éloignés sans savoir ou ils sont, pas d'infos sur le nombre de joueur en face ….
+ le scénario respecté, concret, immersif et logique
+ Missions : de nuit (au top tout le monde à apprécier avec un jeu commençant à 6h moins de risque d'accident de nuit bonne idée), missions sans savoir si on allait tomber sur l'ennemi ou pas, missions diverses (renseignements, cherche de point pour autre mission, assauts (manque défense cf plus bas))
+ Le camp de l’ONU bien représenté (drapeau, tente, beret bleu) RP respecté
+ Coordonnées GPS donné aux points important et pas à toute les missions intelligent de votre part
+ Merci d'avoir tenu compte que je venais de loin vraiment merci


- une seule carte topo un minimum de 2 quand on scinde la squad en 2 me parait logique
- pas de carte ign qui aurait été plus simple pour l'orientation carte boussole (le mieux est de faire recto verso un coté image satellite de l'autre IGN avec échelles etc)
- missions très compliqué (voir impossible) à réaliser pour l'équipe commando (on a beaucoup plus subi occasionnant un peu de frustration)
- Incompréhension sur la dernière missions point de vu story les rôles aurait dû être inversé nous étions infiltré nous aurions dû être exfiltré alors que les ecolo était eux sur place logiquement.

+/- : jouer avec des joueurs dont nous n’avons pas d’automatisme particulier que ce soit logistique (bivouac) / tactiques / techniques etc … Bien que j’ai adoré notre équipes et mes coéquipiers (on s’est franchement bien marrer et nous avons bien fonctionné en squad) !

Cet avis n’engage que moi et je pense mon binôme, j’essaye d’être objectif. J’accepte volontiers de me faire sortir ou de prendre des grand coups de trique si notre jeu est mal coordonnée, mal pensée ou qu’on est tout simplement mauvais. Mais pour le coup je pense que nous y avons mis du notre, que ce soit pour l’obj observation ou nous devions nous faire discret pour shoofer chose réussi car les ennemis ne nous ont pas vu, nous avons à chaque fois engagé le combat car nous n’avions pas d’autres options valable. Ou pour la dernière mission ou des ennemis (très bon il faut aussi le dire) était en position d’embuscade nous compliquant grandement les choses.

Voilà selon moi, franchement dans l'ensemble une belle OP même très belle pour une 1ere bravo à vous.  Nos premières OP étaient gélère aussi c’est normal, comme je l’ais dis aux orgas en MP la THK ne se fera pas en 1 jour la COOPS et Rome non plus Very Happy .J'ai passé une super OP et pour ça je vous en remercie, ne prenez svp pas mal mes critiques, on en as tous besoins pour progresser j'ai été joueur et orgas donc je sais ce que s'est....

Un grand merci à vous et surtout bravo pour le boulot accompli !

River Green
:camou:  Keep SMile You're Siper  :camou:

_________________
/! :camou: Fougère qui tire à vue :camou: /!

Smile  Keep smile, you're snipe  Very Happy 

Revenir en haut Aller en bas
http://coops.forumgratuit.org
 
DEBRIEF OP ARC24 MARS 2018
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rallye des 4 puys - Gueret - 10/11 Mars 2018
» Raid des chapelles - Arles-sur-Tech (66) 18 mars 2018
» [25 mars 2018] La Boue'Roger (9 ème édition)
» photos Val d'Oise Trophy Fosses 18 mars 2018
» Ecoyeux (17) 25 mars 2018

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
C.O.O.P.S :: Airsoft :: Débriefing-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: