AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue dans la C.O.O.P.S
Nous vous attendons pour une prochaine mission !
Pour le Meilleur et pour le Rire Very Happy

Partagez | 
 

 Debrief OP FOREST CRASH 12-14 Juin 2015

Aller en bas 
AuteurMessage
River Green
R.I.S
R.I.S
avatar

Messages : 996
Date d'inscription : 17/08/2011
Age : 29
Localisation : Decize

MessageSujet: Debrief OP FOREST CRASH 12-14 Juin 2015   Lun 15 Juin - 17:12

Postez vos débrief ici le miens est en train de se construire Wink

_________________
/! :camou: Fougère qui tire à vue :camou: /!

Smile  Keep smile, you're snipe  Very Happy 

Revenir en haut Aller en bas
http://coops.forumgratuit.org
FoX
Admin
Admin
avatar

Messages : 554
Date d'inscription : 18/08/2011
Age : 28
Localisation : Dordogne

MessageSujet: Re: Debrief OP FOREST CRASH 12-14 Juin 2015   Dim 21 Juin - 15:20

C'est partie !!! On est vendredi, les gars ont réussi à finir plus tot, le TOP, il est 15h30 on décolle.

Les gars demande où on va ? Ma réponse « j'en sais rien » on a qu'à mettre Decize dans le gps et on verra bien. Les gars me regardent avec des yeux remplient de question sans les posés, je pensent qu'ils font confiance. Le terme MILSIM suffit.

Nous voilà partie, en cours de route je reçois des sms de River, avec une intro et des coordonnées gps. Ça va chier des le début, on va commencer par s'allumer la gueule avant de ce serrer la main. Sortie de l'autoroute, nous nous arrêtons pour réunion de crise. J'explique aux gars ce qu'il se passe. Nous repartons en directions de Decize, talkies allumés pour réfléchir à une stratégie. Arrivé à 11km nous décidons de nous arrêter à nouveau, nous avons décidé de partiellement nous équipé, ce qui est fait n'est plus à faire. Pantalon, chaussures, on graille les chargeurs en bille et gaz lorsqu'une voiture s’arrête, des gendarmes en civils ??? P'tain, non simplement des gens qui veulent ouvrir une clôture pour laisser passer une nana et son cheval. Ouuuf, ça tombe bien nous avons fini. Je tape les coordonnées gps et c'est partie. La pression monte !! Nous voilà arrivés aux coordonnées. On enfile les gilets, engageons les chargeurs, regardons la topographie du terrain et commençons à réfléchir à une stratégie. Espacé d'une quinzaine de mètres chacun nous progressons lentement le long d'une haie.



50 mètres devant nous, des renardeaux, c'est bon signe, il n'y a pas de danger immédiat pour nous. Nous continuons notre progressions lorsque Alexis, Alex et Woluf, je sais plus lequel dit « une voiture arrive.... !!! ».


Putain on est dans un chemin avec des haies de buisson et ronce de chaque coté....... Tampis je leurs fait signe de rentré dans la haie en espérant qu'ils y arrivent. Je rentre à mon tour en serrant les dents, et me tapie le plus possible. Une ronce grosse comme mon pouce me chatouille le postérieur mdr. L'adrénaline me fait vite oublier la douleurs. La voiture approche et passe sans s’arrêter. Je connais cette voiture, une patrouille ? Bonne question.....



Nous sortons de la haie, et continuons notre progression. Lorsque je voie un premier contact. Une bille nous frôle, je me jette au sol et dis à mes gars, c'est un snipe ça, c'est pas de la 0,25, c'est de la 0,40. On ce met à couvert, impossible de contourner, on sera trop visible, on va y aller de front.



1 par 1 nous progressons en zig zag. L’adversaire est juste derrière.



Je prend la décision de courir et sauté dans un ruisseau asséché, y arrive mais surpris par la profondeur. Alexis me suis à son tour, lui aussi surpris par la profondeur marque un moment d’hésitations très rapide puis saute.


On est bloqué. Je décide d'utiliser un fumigène, le craque et le lance dans le chemin dans le sens du vent.


ça nous fait une couverture, je prend de l'élan et saute dans le ruisseau de l'autre coté du ruisseau, sauf que la, il n'est pas asséché … avec la vitesse je m'écrase contre un talu et dans l'eau. 15 sec plus tard je prend une bille dans le coup, ça en est fini pour moi. Woluf arrive à ma rencontre, il pose une chaussure dans l'eau, j’entends alors « bon bah elles sont pas étanche » je me fend la gueule et les regardes progresser, les échanges de tir fusent, ils  finissent par sortir les adversaires, River et Quentin. Une sacré mise en bouche !!!!!

Sans suit une soirée mémorable !!!

Le jours ce lève, ptit dej, tout le monde ce prépare. Sergent n'a pas pu venir, Alex par donc avec River et Quentin, 3 vs 3. Le père de Quentin revient nous chercher, nous déposes et nous donnes l'ordre de mission. Nous commençons notre progression. 25-30minutes plus tard nous sommes face à l'objectifs. Premier contact en vue. Et première bille encore pour moi ….. je prend une bille de snipe vers la caméra, décidément.... Si mais souvenir sont bon, on ce fait défoncer tous les 3, ou peut être qu'il est resté Alexis, j'en suis pas sur. Nous partons alors sur l’objectif suivant, il faut décoder un numéro pour l’objectif suivant. Nous trouvons enveloppe avec un peu de mal et l'aide de River, mais c'est bon nous l'avons. A peine l'enveloppe ouverte, on ce fait tirer dessus. Nous nous replions tous les 3 Woluf et Alexis me couvre, je commence à faire les calculs, couverts pars mes équipiers. Et bam je prend 4 ou 5 billes venant du coté gauche, Alex à fait le tour... Alexis arrive à toucher Quentin et visiblement Alex, mais en prend une en même temps pendant cette échange de tir. Il ne reste plus que River VS Woluf. Woluf ce cale contre un chêne, bonne stratégie et ne bouge plus, il voie alors River et le touche. Oufff, il s'en ai fallut de peu. Nous commençons alors à manger, puis partons à l’objectif suivant, récupérer une autre enveloppe. Cette fois ci on mettra le temps qu'il faut mais on va essayer de contourner l’adversaire, ce que nous faisons. L'adversaire est devant nous, il ne nous à pas vu, un tas de bois nous sert de couverture. River est entrain de patrouillé, il passe à coté du tas de bois, 1 mètre de plus et je le shoot, sauf que ce mètre il ne le fera jamais........car il a vu Woluf ou Alexis. Je voie juste ça tête, il a un masque faciale, je décide de lui décroché une bille dans la tête, mais le rate, il cavale alors pour chercher son snipe, je me lève tir à plusieurs reprise et le touche. Quentin et Alex sont alertés par les tirs. Alexis décide de les contourner, mais se fait toucher par Alex, woluf traverse alors le chemin et ce cale contre un gros chêne, je le prévient par radio qu'il faut qu'il reste ou il est, pour ma part je vais contourner, nous allons pouvoir les prendres en tenaille. J'avance progressivement, contourne et cour vers une sorte de grosse caisse en bois, pas de tir... Je lève la tête et vois le SCAR à Quentin pointé sur moi, je la baisse aussitôt, Quentin tir et transforme la caisse en copeaux..... Je relève la tête et pointe mon gbbr dans ça direction mais suis pas sur de  bien le voir. Tampis je décroche une bille, touché. Entre temps Woluf ce fait toucher par Alex qui s'empresse de médic River, La balance s'inverse..... Je longe le mur de la cabane lorsque je vois Alex venir dans ma direction, il ne m'a pas vu, il ce couche alors au pied d'un chêne. Merde je le voie plus........J’attends braqué sur lui, il décide au bout de 2 min de ce relever, ouf, je vise tir et touche à deux reprise. River est entrain d'essayer de me contourner, j'en profite pour medic Alexis, qui une fois soigné medic Woluf, nous partons alors à la chasse au River. Le prenons en tenaille, une bille me frôle la tête, je vise tir à plusieurs reprise et touche. Ouuuf c'était vraiment tendu. De superbe actions de tout le monde !!! Derniers objectifs la bombe. Nous avons le code. Et partons la désamorcer, 3km plus tard nous sommes à une centaine de mètres de l’objectif. Nous discutons d'une stratégie avec Woluf et Alexis. Alexis passe devant, nous restons en retrais avec Woluf pour limiter le bruit de nos déplacements. Alexis et juste en lisière, lorsque River arrive devant lui il ce prépare, tir et touche. A ce moment la nous sommes pris à partie Woluf et moi par Alex. Ça fuse sévère. Alexis prend le risque de sortir de la lisière, vois Quentin et le touche, il ce retourne vois Alex et le touche à son tour. Il nous reste la bombe à désamorcer, Alexis et Woluf monte dans une barque direction une île ou ce trouve la bombe, une fois arriver ils trouvent la bombe tape le code, mais erreur dans le code, merde ils trouvent alors la solution d'éteindre la bombe. C'est une solution comme une autre !! Ils reviennent à moi, s'équipe à nouveau, lorsque nous sommes pris pars l'adversaire revanchard de la défaite, nous ripostons et restons sur nos garde. Puis j’entends à nouveau le bruit caractéristique de la bombe bip... bip … bip. Je regarde dans ça direction et voie River avec un grand sourire, il a réussi à nous contourner, ce déshabiller, nager jusqu'à la bombe et à la réamorcer....... CHAPEAU BAS!! Nous avons perdu, certes mais au final nous avons tous gagner lors de cette superbe aventure stratégique, fun, stressante, marrante et j'en passe. Du super boulot... !!!

Je tiens à remercie River et Quentin pour toute la préparation de cette op, Le bivouac 3 étoiles !!! le père à Quentin pour son amabilité et pour nous avoir conduit au point de largage. Je remercie également les parents à Baptiste, Lucie le frère à Quentin d'être passé nous voir !!! Je remercie également Alex, Woluf, Alexis de nous avoir fait confiance, d'avoir était irréprochable et passionné lors de cette OP !! MERCI A TOUS !!!!

Fox



PAS FINI; MANQUE DES PHOTOS

_________________
Périgourdin qui crache les éclaires par devant et pète le tonnerre par derrière Surprised
Revenir en haut Aller en bas
River Green
R.I.S
R.I.S
avatar

Messages : 996
Date d'inscription : 17/08/2011
Age : 29
Localisation : Decize

MessageSujet: Re: Debrief OP FOREST CRASH 12-14 Juin 2015   Dim 28 Juin - 10:14

OP Forest Crash



Suite à la destruction des 2 hélico de la COOPS nous sommes le Vendredi 12 Juin 2015 il est 17h30 quand nous décidons d'aller sur le site du 1er crash. Un pilote si trouve à moitié vivant qui nous donnes (après quelques techniques de persuasions) ce qu'il transportais et toutes les infos qu'ils nous fallaient pour poursuivre notre but ultime ! Nous le laisserons pour mort aux bêtes sauvages.
Il est 18h30 quand nous retournons au camps FARCS pour communiquer à notre général Malenda sur les infos que nous avons pu récupérer et pour connaitre la prochaine étape de son plan.


Nous comprenons bien vite que le général Malenda veut reprendre son objectif de destruction de Decize échoué la dernière fois. Mais ne nous relâchons pas, la COOPS n'est pas à prendre à la légère et pourrait bien envoyer un commando pour enquêter sur tout ça.
Nos patrouilles commencent donc avec Quentin un fidèle mercenaire avec qui nous travaillons en binôme régulièrement.
19h00 c'est partit pour une patrouille toute les 10 minutes avec une régularité presque militaire, nous partions de notre camp jusqu'au portail de nos terres. Nous sommes méfiant et n'hésitons pas à intimider des possible envahisseurs en hurlant dans notre langue natale. Malgré notre décontraction apparente nous prenons régulièrement des pauses afin de substituer à quelques besoins naturels.
Nos patrouille semblent interminables peut être la COOPS ne nous ennuiera pas ce soir ?


Aux alentours de 21h, alors que nous patrouillons avec Quentin je m'arrête à la vue d'hommes ce dirigeant droit sur notre camp. Dans le doute que ce soit des troupes allié je les arrêtes et leurs demande de s'identifier. C'est alors que ces derniers semblent se fondre dans le paysage tels des ombres ! Je communique par radio avec Quentin et nous mettons en place une ligne de défense.
Les minutes tournent et à part leurs faire baisser la tête nos quelques échanges semblent vouer à l'échec la météo se dégradant, chacun notre tour nous progressons de façon à trouver des angles de tirs convenables. En face leur réactivité nous fais tout de suite penser à un commando mais nous ne laisserons pas impressionner pour autant !


J'opte pour profiter de la lisière du bois qui est bien sombre, mon binôme me fait signe que de son coté il va progresser le long du fossé les pieds dans l'eau. Les commandos se rapproche j'essaye de les distraire pour permettre à Quentin de progresser. Ils en font de même en progressant de manière rapide et efficace je tir de nombreuses fois et ils répliquent pour couvrir leurs mouvements. Je change régulièrement de position en espérant que Quentin soit en place, il se rapproche je pense en avoir snipé un mais rien de sûre. Quand soudain j'entend un échange nourrit, Quentin est de la partie puis plus rien ... Merde que se passe t'il ? je tir alors quelques billes puis change de position. Je vois alors que mon binôme est hors course, je décide donc de progresser PA en main quand je tombe sur le groupe d'homme qui malgré mes tirs ne peinent pas à me mettre hors course à mon tour.
C'est finit pour ce soir, nous allons soigner nos blessures et reprendrons demain.

6h30 les douleurs de la veille sont encore là.

Bien décider à profiter du fait que nous connaissons le terrain nous partons à l'aide d'un tout terrain et d'un nouveau membre Alex qui à été envoyé de force par le général pour nous appuyer (pas mécontent). Nous évoluerons donc aujourd'hui en trinôme !
Il est environ 8h30 nous sommes de nouveau au site du 1er crash pour tendre une embuscade au Force Spéciale (FS) qui viendront sans aucun doute ici pour trouver des infos.

Chacun d'entre nous cherche une position optimale pour les piéger, ce qui entre autre me coutera ma réplique de poing tomber par mégarde dans les eaux des marrais Russe.

Chaque bruit nous met en éveil et nous patrouillons sans compter,, quand soudain j'aperçois un contact naviguant d'arbre en arbre. Je signale par radio à mes collègues pour que l'on s'organise. Je ne bouge pas et le regarde progresser en attendant d'avoir un axe dégager. Après de longue minute j'engage ma cible qui se repli, raté, Quentin à ma droite nourrit le feu aussi et Alex progresse à ma gauche. Je continue pour qu'ils se concentre sur ma position. Un second commando arrive et se cache derrière un arbre il se décale, celui là je l'ai, je shoot et il tombe à terre. "Tango à terre". J'ai toujours un gars hors de vu.

Mon tout premier contact se rapproche pour médic celui que je viens de shooter Alex intervient et il s'écroule à son tour aussi. Alex est touché lui aussi je signale par radio à Quentin d'aller le médic pour me permettre de changer de position. Je bouge et coup de chance je tombe sur le dernier Tango que je shoot. Nous leurs aurons mis de sérieux bâtons dans les roues.  Ils arrivent quand même à s'enfuir.
Nous comprenons alors qu'ils se dirigent sur le site du second crash, foutu pilote il à du leur donner des infos qu'ils ont eu le temps de comprendre durant notre altercation. Nous ne les laisserons pas faire, bien décider à les empêcher de déchiffrer le code!  






Nous prenons notre temps pour organiser notre attaque. Après un point topo nous forçons le rythme de marche. Quentin connaissant bien les lieux nous aiguilles sur la stratégie à adopter. On se scinde en 2 Alex et Quentin irons de front et je contourne le point de mon coté.






Vite arrêter par des tirs je m'engouffre dans la forêt ou je progresse doucement à travers broussaille et ruisseau. Tendant l'oreille je comprend que Alex et Quentin sont dans une position délicate. Je continu ma progression quand je me fait shooter se sera la fin pour moi Bravo à eux ils auront repousser notre attaque.




Nous nous replions alors pour protéger un objectif clé qui est l'Antidote de la bombe. Autour d'une cabane local nous mangeons en restant méfiant. Les minutes passes les heures aussi et le soleil atteint sérieusement notre patience au point de faires des choses insensé tels: dormir ou patrouiller sans prendre les précautions habituelles. C'est ainsi que je me fait shooter par un commando venu nous infiltrer dans notre dos. Je tombe alors blessé convaincu que mes coéquipier me laisserai à mon triste sort. Les minutes redeviennent interminable mais mes collègue font du bon boulot. Surtout Alex (merci général de l'avoir débauché celui là) il réussis alors à sortir 2 gars des FS avant de me médic. Reposer je tente de pourchasser Fox un des FS pour le mettre hors courses malheureusement je n'ais pas compris qu'Alex fut sortit et me fait sortir bêtement...




Tampis pour l'antidote nous filons à travers forêts et champs pour protéger la bombe et surtout le point d'embarquement que le commando convoitera surement pour aller sur l'île ou se cache la bombe !  
Après quelques km à travers forêts et champs nous arrivons proche de notre lieu d'attaque ! On ne perd pas de temps les FS nous talonnent. On embarque alors tout 3 dans la tactical barque qui n'en demandais pas tant ... Après quelques péripétie nous arrivons sur l'île je saute et amorce la bombe.





Une fois fait nous nous rendons au point d'embarquement et commençons les patrouilles, nous tournons à 3 et échangeons toutes les 10 minutes par communication radio. Le temps passe et ils nous ais difficile de nous prononcer sur le lieux d'ou va venir les FS.
Lors d'un quart je change de position avec Alex comme le veux notre schéma de patrouille quand une branche qui craque attire mon attention. La forêt se met à cracher de la bille comme jamais évidement je tombe au combat et observe Alex se battre comme un lion. Quentin progresse par le fossé mais difficile de lutter, on se fait tous sortir et ils prennent le point d'embarcation.
Revanchard de cette défaite nous allons tenter le tout pour le tout dans un dernier assaut / infiltration pour essayer de réamorcer la bombe sur l'île. Lors de nos patrouilles nous avions pensé à un plan farfelu qui consistait à aller jusqu'a l'île à la nage pour réamorcer la bombe et contre tout attente ce fut un succès ! Voilà comment cela c'est passé :

Suite à notre échec  nous nous sommes replié dans la forêt, de cette position je suis passé en mode hyper light je vire mon harnais et part avec un talkie et le SCAR de Quentin. Grace au GBBR d'Alex se sera difficile de différencier les tirs pour les patrouilleurs, par contre le snipe est caractéristique donc pas question d'éveiller les soupçons le pari est déjà bien assez risqué comme ça ! Et je pourrais au moins me défendre un peu si je suis repérer.



Ni une ni 2 je file à travers champs GBBR en main j'essaye de faire part à mes coéquipiers de ma progression. J'essaye d'aller vite en restant discret je ne connais pas la position des patrouilleur ... Me voilà à peu près à l'aplomb en lisière de mon lieu d'infiltration, je communique par radio en disant à Alex et Quentin de foutre un peu le bordel là bas pour attirer leurs attention. En espérant qu'ils ont bien eu mon message je saute dans la broussaille épaisse. Je progresse et lorgne la digue à la recherche de potentiel patrouilleur m'ayant repérer. Personne, je progresse donc en direction d'une cache ou est dissimulé une paire de palme. Pour éviter  de me faire repérer à la sorti de l'eau je décide d'y aller dans la plus simple tenue d'Adam en gardant un tactical Slibard !

Pieds nus et presque nu je rampe le long du talus et vois un patrouilleurs sur ma droite Fox... Merde je suis dans le pétrin connaissant son sens aigu de l'observation je flip à l'idée de me faire poivrer et que tout ces efforts soit vain. Je contact mes coéquipier par radio et leurs dis : "Virer moi ce FOX".

Au loin j'entend le GBBR d'Alex se mettre en route et je pense que le snipe en fait de même. Fox bouge un peu mais pas suffisamment je décale donc mon point d'immersion en rampant vers les seconds roseaux. Je me glisse dans l'eau et effectue une première apnée,  je remonte discrètement personne, je progresse donc avec juste la tête en dehors de l'eau. Plus j'approche de l'île plus la tension monte j'aperçois un FS entre les roseau et effectue une seconde apnée.



Je remonte, il ne me reste plus que 5m à réaliser, je retrouve pied et progresse donc au plus près de la bombe. Je la vois, elle est là à quelques mètre de moi, dernier petit effort ! Les gars dans la forêt font leurs boulot et le font bien !



J'attend le prochain accrochage et rampe jusqu'a la bombe, l'ouvre et réenclenche le dispositif.





Fin de partit Bravo à tous !

Ce fut une de mes meilleurs OP même si souvent sortit je me suis fait sortir proprement et en jouant le jeu en patrouillant on est forcément exposé manque de bol je me suis souvent trouvé au mauvais endroit au mauvais moment mais c'est aussi ça le MILSIM. Je salue en tout cas la qualité de jeu de TOUT le joueurs, le fair play, leurs immersion dans le scénario et bien d'autre chose ! Il y a eu de super échange, de supers actions des 2 cotés et ça c'est juste top ! Le terrain et la météo était au rdv que demandé de plus ?!
De la bonne humeur ? Aucun problème la première soirée restera dans les mémoire je pense ! Bien content d'avoir rencontré les nouveaux Assckikers sur nos terres 2 personnalités au top! Sans compter Alex mais lui on l'aimais déjà <3

J'en profite pour remercier encore une fois Quentin pour son implication ainsi que toute sa famille qui ont permis à ce weekend de ce faire sans manquer de rien !

Vivement les prochaine rencontres !



River Green (Bien content d'avoir fait honneur à ce pseudo encore une fois Very Happy)

_________________
/! :camou: Fougère qui tire à vue :camou: /!

Smile  Keep smile, you're snipe  Very Happy 

Revenir en haut Aller en bas
http://coops.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Debrief OP FOREST CRASH 12-14 Juin 2015   

Revenir en haut Aller en bas
 
Debrief OP FOREST CRASH 12-14 Juin 2015
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le 6 juin 2015
» 6-7 juin 2015 - Vendée Coeur - Les sables d'olonne
» Tournoi U12 / U13 Samedi 20 Juin 2015
» Louzac-Saint-André (16) 28 juin 2015
» [28 juin 2015] Raid des Cadoles - Bar sur Seine (10)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
C.O.O.P.S :: Airsoft :: Débriefing-
Sauter vers: