AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue dans la C.O.O.P.S
Nous vous attendons pour une prochaine mission !
Pour le Meilleur et pour le Rire Very Happy

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 OP Milsim La Traque Dordogne-Perigord 2013 : même pas mort!!!

Aller en bas 
AuteurMessage
Shengao
R.I.S
R.I.S
avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 22/08/2011
Age : 28

MessageSujet: OP Milsim La Traque Dordogne-Perigord 2013 : même pas mort!!!   Dim 5 Mai - 18:26

Alors en un mot :
GENIALLLLLLLLLLLLLLLLISIMEEE


Juste une chose!
Maintenant je sais pourquoi il y avais pas l'échelle sur la carte!!!



Merci maxi plein de fois (army3) (army1)
(cache1) (snipe2)
(army1)

_________________
Une ration sans cassoulet n'est pas une ration!!
Revenir en haut Aller en bas
FoX
Admin
Admin
avatar

Messages : 554
Date d'inscription : 18/08/2011
Age : 28
Localisation : Dordogne

MessageSujet: Re: OP Milsim La Traque Dordogne-Perigord 2013 : même pas mort!!!   Lun 6 Mai - 16:42

Je fais un petit debriefing de cette op vue du coté ETA ou j'ai vraiment pris du plaisir avec vous, c'était classe Very Happy Very Happy Very Happy

Avec l’aide de River Green nous avons travaillé sur notre premier gros scénario milsim.
Le lieu : la Dordogne, dans les gorges de l’Auvezère. Un terrain de jeu qui est loin d’être plat. Qu’importe, la motivation est là, tout le monde à décider d’en chier. C’est garanti, tout le monde va être servit.

Résumé du scénario !!
Le sergent Swagger à échouer dans sa mission d’anéantir le colonel de l’ETA Tanif le fière, il a était capturé et fait prisonnier. La mission de l’unité d’élite de la COOPS c’est-à-dire la RIS est de libérer Swagger, trouver le campement de base ETA, et abattre Tanif le fière. La RIS ce guidera à l’aide de coordonnées gps et carte ign.

Voici la carte IGN représentant la zone de jeu.


Ça y est le grand jour est arrivé en Dordogne !! Ou plutôt grand weekend !!

La voiture arrive à la maison, prise de nouvelles, on parle matos, et déjà premier problème, la m249 de mon brave Sergent passe de 1.5j à 0.08j… un peu de mécanique ne résout pas le problème, heureusement le mp5 de secours est là, tout le monde se prépare.

Suite à des désistements, nous sommes 4,
Shengao et River Green pour la RIS
Sergent et moi-même pour l’ETA.
Ce n’est pas beaucoup mais qu’importe, il n’y a pas besoin d’être forcément 50 pour ce marrer.

Tout le monde est prés, me voilà partie en voiture avec Sergent, 5 minutes plus tard nous sommes déposé sur les hauteurs des gorges, nous nous mettons directement en marche, 200m plus loin je pose l’ordre de mission destiné à la RIS. Pour rattraper le chemin plus vite nous décidons de couper à travers dans une forte pente, je précise que nous avons chacun entre 20 et 25 kilos de matériels sur le dos pour le bivouac et le combat. Du coup fortement alourdi, chaque pas est calculé, pour éviter de descendre plus vite que prévu. Arrivé en bas au bord de la rivière, je pose une mallette derrière un gros rocher, puis nous nous remettons en marche vers le lieu de l’otage. Nous devons remonter, le chemin le plus rapide est de monter à la verticale, le nez dans les cailloux. Nous optons pour cette solution au lieu de faire un détour.

Après environ une vingtaine de mètres d’ascension, je me retourne pour voir ou ce trouve mon équipier Sergent, et là je vois à 50 cm de mes pied une vipère aspic. Je garde mon sang froid, et dis à sergent de faire un détour pour éviter la bête. 10 minutes plus tard nous voilà au sommet, on fait le tour, on s’organise et l’attente commence. Pour se rendre à cet endroit nous avons effectué 1km environ. Le temps passe, toujours pas de RIS à l’horizon, puis un moment après il me semble avoir vue quelques chose bouger, un oiseau ? Une martre ? Ça ne bouge plus, je me tourne pour regarder de l’autres coté, et à ce moment précis je reçois une bille de 0.40 sur la fesse gauche, je m’écroule, ce que j’avais vue bouger n’était pas un animal, mais bien un sniper en ghillie 3D équipé d’un vsr 10. River Green de la RIS venez de faire mouche sur moi à une sacrée distance !!
Mon brave Sergent ce retrouve seul pour repousser l’attaque, j’entends les billes siffler dans sa direction, Shengao se mêle au combat avec son mp5 pour aider son équipier River Green. Cela dur 5 bonnes minutes quand Sergent ce fait toucher en même temps par le vsr et le mp5. Nous sommes tous les deux out.


La RIS victorieuse nous rejoint, nous discutons 5 minutes sur les impressions de chacun, puis River et Shen partent chercher leur sac qu’ils ont posé et camoufler à une centaine mètres de là.

Nous décidons alors de manger tous les 4 ensembles, de profiter du paysage et de ce grand soleil.

(je met cette photo j'en suis vraiment fan !!! I love you )
45 minutes après j’indique à Shen et River ou se trouve la mallette que j’avais caché derrière un gros rocher au bord de l’eau. Les coordonnés GPS et la carte topographique aller leurs indiquer où se trouve le camp de base ETA. Il leurs faut redescendre pour la récupérer, ils optent pour une descente en rappel. Pendant ce temps Sergent et moi-même partons au camp ETA pour nous mettre en poste.
Nous devons passer dans un endroit assez risqué, la falaise d’un côté, la rivière de l’autres avec 2, 3 ou 4 mètres de profondeurs, je ne préfère pas savoir. L’étroit passage à une légère pente en direction de la rivière, sa corse le tout.


Je commence à passer, me retourne pour voir Sergent, et là il me dit une phrase qui tient à me rassurer « moi à chaque fois qu’il y a des passages comme ça, il y a tous les chances que je glisse et tombe…… », Gros soupire de mon côté Very Happy , je le regarde traverser en espérant que cela n’arrive pas. C’est bon il n’y a plus aucun risque pour nous, nous avançons, ils nous restent environ 1,5 km pour rallier le camp de base ETA. En chemin je prends soins de tendre un fil de pêche très fin en travers du chemin, relié à la palette déclencheur d’une tapette à rat, la tapette étant elle-même relié à la goupille de la grenade attaché après un arbuste. Une usine à gaz certes mais qui a fait ces preuves !! Ce moment est relativement tendu, si je tir trop sur le fil l’ensemble risque de nous péter à la figure, j’espère très fortement que Sergent ne va pas sortir une grosse connerie à ce moment-là. Ça y est tout est en place, nous repartons et arrivons 15 minutes après au camp de base (une cabane faite de branche et mousse avec un toit en bâche).


De leurs coté River et Shen trouve la mallette, à leurs grand désespoir celle-ci garder par un pécheur qui se trouve à quelques pas ce celle-ci, mode commando activé, ils la récupèrent sans se faire repérer. Le temps passe, nous attendons avec Sergent, personne à l’horizon. Quelques temps plus tard River ce connecte sur notre canal, rigole et se déconnecte, j’en conclus qu’ils ont désamorcé la grenade, je rage !! En fait ce n’était pas ça, il pensé avec Shen être proche de nous, c’était histoire de nous mettre la pression avec Sergent. Un moment après River ce reconnecte sur le canal de secours avec son talkie pour me dire que son GPS lui dit qu’ils sont arrivés, mais ne voit personne. Je prends la carte IGN et lui demande ou ils sont avec Shen. River trouve le problème, en bougeant dans sa poche le GPS avait changé une coordonnée, ce qui lui donne une erreur de 150m par rapport au lieu du camp, il la corrige et part avec son coéquipier à notre recherche.

J’entends une branche craqué, je me tourne vers sergent, il l’a lui aussi entendu, 40m devant nous j’aperçois River entrain de ramper, j’allume de suite un fumigène qui descend le long d’un fil dans sa direction, souci la flamme coupe le fil et tombe qu’a une dizaine de mettre du camp, je me saisis de mon G39 gbbr et tir dans sa direction, trop tard River est passé derrière un rocher, j’aperçois Shen, il est hors de porter. Avec sergent je comprends qu’ils sont entrain de nous contourner pour être plus haut que nous et avoir l’avantage. Nous sortons du camp, et visons vers le haut, c’est ça, je vois River, il est trop près je dégaine mon glock 17 et tir dans sa direction, il fait de même, une de ces billes touche ma manche, tape mon gbbr et fini sa course sous mon menton, je suis out. Encore une fois Sergent est seul, Sergent engage le combat, sa a durée 3 ou 4 minutes, y avait de la bille dans l’air. Sergent est à son tour touché. La RIS vient de remporter son combat. Tout le monde se retrouve, on se raconte tout sa vue par chacun. River et Shen sont exténué, ils ne sont pas passé le long de la rivière comme je l’avais prévu, mais à flanc de « montagne » le terme convient bien. Au moment de partir avec eux pour récupérer leurs sac, une forte détonation ce fait entendre. Je sais plus lequel a dit « y a eu un coup de fusil la bas !! » Je me tourne et dit « ce n’est pas un coup de fusil, c’est la grenade, j’espère que c’est un chevreuil et pas un promeneur !! » Nous partons tous chercher les sacs de Shen et River quand Shen s’arrête et distingue une silhouette sur le sentier en contre bas, c’était bien un promeneur………… affraid affraid affraid
Les sacs avaient été posé juste au-dessus de la grenade a une vingtaine de mètres, j’en profite pour aller voir, c’était bien ça, de la farine partout, la grenade éventré et des traces de pas fraiches. Vue la bombé que ça a passé, amplifié par les gorges, le promeneur a dû avoir une sacrée frousse. lol! lol! lol!

Nous sommes alors partie au bivouac final pour mériter une bonne nuit de sommeil, nous avons fait plusieurs pause, à cause de la fatigue, voir même des crampes. Nous avons installé le bivouac. La veille j’avais déposé dans un ruisseau 4 bières bien camouflé. Quel plaisir de les savourer une fois tout installé, on se refait la journée autour d’un bon feu puis minuit arrive, tout le monde est out. Après une bonne nuit de sommeil, nous avons été réveillé par un chevreuil, il gueulé sans arrêt autour du bivouac, quand ça m’a eu assez soulé, je me saisis du 39 tourne la tête et voit le chevreuil en face de moi sur un talus, je tir quatre fois dans sa direction, celui n’en demandé pas autant et le bruit du gbbr à eut raison de son courage. Nous nous sommes levés, un petit dej rapide, deux ou trois parties rapides autour du bivouac et nous voilà repartie cette fois ci à la voiture qui n’en demandé pas tant une fois chargé !!

Ce weekend à était très bénéfique pour nous tous, nous pouvons continuer à bosser sur notre emport qui n’était pas parfait, je pense que chacun à beaucoup appris, chacun à eut sa dose de crapahutage et d’adrénaline, surtout River et Shen qui d’après le GPS on parcourue environ 13km et 1572m de dénivelé avec tous le barda, une belle performance, un peu moins pour Sergent et moi qui savions d’avance ou passer au plus court. Ce fut une belle aventure avec vous, très difficile, très dur physiquement, mais quel bonheur d’y repenser. Merci a vous trois !!

Cette op était surtout un test, dans le but d’en faire de plus grande par la suite avec plus de monde !!

Nous continuons dans cette direction, la COOPS avance à grand pas !!

Pour que vive le milsim et pour le plaisir d’en chier !!

Merci à tous pour votre bonne humeur, et votre motivation !!!!!

Merci de m’avoir lu

Fox

_________________
Périgourdin qui crache les éclaires par devant et pète le tonnerre par derrière Surprised
Revenir en haut Aller en bas
River Green
R.I.S
R.I.S
avatar

Messages : 996
Date d'inscription : 17/08/2011
Age : 28
Localisation : Decize

MessageSujet: Re: OP Milsim La Traque Dordogne-Perigord 2013 : même pas mort!!!   Lun 6 Mai - 21:30

QG COOPS, quelques jours plus tard.

Rapport Equipe RIS :

Samedi 4 Mai 2013 7h00 au petit matin il fait frais et encore un peu gris. Il est temps de charger notre véhicule banalisé pour partir sur le lieu de notre prochaine mission.

Pour résumer un chef présumé de l'ETA se cache en Dordogne, suite à une altercation , l'agent Swagger à été capturé, nous nous devons de le récupérer avant que le général TANIF ne s'en serve comme martyre. Nous finirons ensuite ce que Swagger à commencé.

Nous ne savons pas grand chose de notre mission à part que ça ne sera pas facile mais nous ne laisserons pas tomber un agent ! Pour des raisons de sécurité nous recevrons notre ordre de mission sur le terrain pour éviter que des taupes au sein de la COOPS n'intercepte le briefing.
Bref 350km plus tard nous voilà à destination, un local qui nous hébergera le temps de la mission. Notre contact FoxTrot est bien là et rigole à l'idée de ce qui nous attends !

Nous nous équipons rapidement et avons hâte d'en découdre !! Le beau temps est au rdv il est presque 12h00 lorsque nous sommes acheminé (Shengao et moi même) jusqu'au point d'insertion. On nous remet les premières consignes et on nous souhaite bon courage (on en aura besoin).
Après un résumé de ce qui s'est passé nous disposons d'un plan nous indiquant ou notre ordre de missions se trouve, à 200m de notre position. Avant cela petit point sur la carte de mission.


Nous peaufinons nos équipements, réglons les sacs, un peu de peinture sur la tronche, quelques mots avec mon binôme et c'est partis !

Shengao


River Green


La RIS (Reconnaissance Infiltration and Shoot), nous avons su faire honneur à ces 3 principes d'ailleurs :


Après quelques mettre nous repérons rapidement le chemin indiqué par la lettre qui nous à été remise, nous marchons un peu et repérons l'ordre de mission. Mode Tactique ON, on ne sait jamais des fois qu'il serait piéger ... Il n'en est rien et nous faisons rapidement un point topo et stratégique avec Shen'.




A priori Swagger est en mauvaise posture, il est temps pour nous de se mettre en marche ! Nous ne choisirons pas la facilité nous avons choisis d'avancer à fleur de falaise pour pourvoir avoir l'avantage des hauteurs sur nos adversaires ou tout du moins être à "répliques égales". Le chemin est rude et long, les chevilles en prennent pour leur grade, le sac devient inconfortable mais peu importe il faut avancer et le paysage est somptueux ! Après avoir fait quelques km et quelques pose GPS nous approchons de plus en plus de l'objectif il est temps de camoufler les sacs et d'aller au casse pipe !


Sa grimpe sec !


Un paysage de caractère :


Mais restons sur nos gardes quand même :


On avance pas à pas chaque mètre nous prend une éternité mais c'est aussi ça le MILSIM ! On veille au grain, on regarde dans toute les directions puis on s'écarte de quelques mètre l'un de l'autre pour couvrir un périmètre plus large. Une silhouette bouge à travers les feuilles ! Je fais signe à Shengao c'est partit on est très proche de notre objectif.

Je m'approche en rampant et me place entre 2 arbres à environ 35-40m du camp j'épaule et me calme un peu. J'aperçois une sentinelle armée jusqu'au dent, je reste calme et ne bouge pas d'un poil. Quant soudain il se retourne et me fixe pendant ce qui ma paru une éternité 1 minute...


L'adrénaline s'empare de moi je tir ou pas, est il seul ? essaye t'il de capter mon attention ? Il bluff ? bref soudain il détourne le regard, c'est ma fenêtre de tir ! J'affute ma visée et je décoche ma première bille ! Touché ! One shoot One OUT ! La sentinelle s'écroule (grand moment de plaisir, mon plus beau souvenir de snipe), je vois soudain apparaitre la seconde sentinelle, je tir mais rate ma cible.


Il m'a repérer je suis en mauvaise posture mais j'ai déjà re-chambrer ma 3éme billes. Sa chauffe pour moi je le tient à distance mais il se rapproche, je vais vite perdre l'avantage de la distance quant Shengao sort de nulle part et fixe la sentinelle, il me rejoint, je le couvre puis continue d'arroser la sentinelle je me lève j'épaule la sentinelle bouge on tir en même temps la seconde sentinelle s'écroule.
Allons récupérer Swagger !




"On discute avec Swagger (qui est interprété par FoxTrot) étant donné que nous sommes entre COOPS nous mangerons tous ensemble des bonne rations constitués par nos soins !"

C'est alors que Swagger nous apprend qu'il à laisser la mallette en contre bas de la falaise, il va donc falloir descendre ... Pendant ce temps l'ETA va rejoindre son camp !


14:00 pm

C'est partit pour aller récupérer la mallette, ne perdons pas de temps nous décidons de laisser nos sacs sur la crêtes et de descendre en rappel pour gagner du temps et faire ça en toute sécurité (sa descend sec !). Au préalable nous avions repérer un endroit pour remonter sans trop de soucis.






Arrivée en bas on se met rapidement en marche le long de la rivière, nous repérons les indices laisser par swagger et repérons la mallette. Seul soucis elle est gardé par une sentinelle imprévue ... Mode commando ON nous nous approchons à pas de velours nous sommes à portée de main de la mallette et à une dizaine de mètre de la sentinelle. Je l'a récupère et nous nous retirons aussi furtivement que possible. Pas le temps de s'attarder le lieux à l'air fréquenter. Nous remontons tant bien que mal, ce n'étais pas si simple et nous ressentons quelques signe de fatigue. Bref on ouvre la mallette et c'est repartit pour un point topo on s'approprie notre cible à éliminer et on se remet en marche ! Ce n'est pas à coter donc il va falloir ne pas perdre trop de temps.

Les paysages sont toujours magnifique et nous veillons au grain en faisant plusieurs point de surveillance à chaque découvert. Nous n'avons pas choisis la solution de faciliter en voulant s'écarter des chemin et avancer à flanc de falaise.

Le paysage est toujours magnifique on se croirait dans un autre pays, mais nous ne sommes pas tranquille l'ETA est partout !





Quelques points d'observations avant de traverser les dénivelé trop exposés :




Ici s'arrêteront les derniers cliché de la RIS en mission, la fatigue, la difficulté du terrain nous oblige à condensé notre énergie sur la mission !
Après avoir posé les sacs et rampé sur quelques mettre on est censé être arrivé je met du temps, peu être trop à analyser la zone avant de me rendre compte qu'il n'y a personne dans les parage je contact l'organisateur FOX qui finit par me dire de vérifier les coordonnées je m'exécute et effectivement mon GPS à fait des siennes nous sommes à 150m du camp de l'ETA !

On se remet en marche et tombons sur une cache contre un énorme rocher ! Une cache faite de bois, de mousse et de vielle bâche ! L'endroit idéal pour y dresser un camp !

Sa va être dur ! Mais nous commençons l'infiltration par un ruisseau avec de large bord pour nous couvrir ! Je m'approche et commence l'infiltration je me fait repérer un fumigène part j'en profite pour me mettre derrière un rocher qui subit les tirs d'un G39 affuté ! Fiouuu sa barde pour moi !
Je vois Shengao qui commence à contourner le camp, j'ai compris je vais devoir me débrouiller seul pour lui laisser le temps de mettre en place son plan je lui fait confiance. Je grimpe au rocher mais je suis accueillis par un Glock je me remet a couvert et tente d'approcher de la cache... J'y suis ! mais je suis surveiller et je dégaine mon PA pour riposter, l'échange de tir est long et difficile, j'identifie la cible et je l'élimine avec mon second chargeur. Son acolyte me repère je suis cuit enfin je le pense je re-contourne la cache et repasse par le rocher, il me repère et me fixe, ça y est Shengao est mon seul espoir et là timming parfait j'entend Shengao appuyer mes tirs et éliminer le garde du général TANIF.

Mission Réussie. Il est temps de se rendre au point d'exfiltration.


S'en suit une marche très éprouvante pour Shengao et moi qui avons tout donné pour la mission. Heureusement qu'on à des coéquipiers du tonnerre qui nous encourage et on en démord pas même si il faut finir par avancer avec les dents nous iront ! Je ne parle pas à Shengao mais je sais qu'il pense comme moi ! Après pas mal de galère nous arrivons en fin au point d'extraction.

Nous seront exfiltré que le lendemain du coup mode Bivouacs / Survie ON. Pose de tarp, ration de combat etc .... Le lendemain nous seront exfiltrer sans soucis.
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Op dorogne bref c'était du rêve éveillé !
Franchement Merci Fox pour nous avoir fait vivre tout ça ! J'ai essayé de raconter notre histoire en relation avec le scénario, j'espère que sa vous aura plu !

Le peu de point à améliorer :

Mettre le bivouacs dans un endroit avec au minimum 2 barre de réseaux

C'est tout Very Happy tout le reste était parfait chapeau pour l'organisation et merci pour le temps que tu y a passé !!

Le timming, l'organisation, la mise en scène etc tu as été plus que bon Fox ! Difficile de faire mieux !


En quelques mots cette OP c'était :

2 jours sur le terrain, Du rêve, de l'aventure, de l'action, de l'adrénaline, des moments et paysage inoubliable, des rires, des peurs, des douleurs inoubliables aussi, de la volonté, du courage, de l'esprit d'équipe, du test de matos, 14km environ de pur plaisir et j'en passe !
Aucun mot ne dirons à quels point j'ai apprécié cette OP !


FOX MERCI Je re-signe quand tu veux !!!

Note perso :

- Matos satisfait
- Emport à revoir / repenser
- Voir pour un emport partager avec le binôme.

Merci pour tout !
(ty1) (ty1) (ty1) (ty1) (ty1) (ty1) (ty1) (ty1) (ty1) (ty1) (ty1)

River Green


_________________
/! :camou: Fougère qui tire à vue :camou: /!

Smile  Keep smile, you're snipe  Very Happy 

Revenir en haut Aller en bas
http://coops.forumgratuit.org
sergent
R.I.S
R.I.S
avatar

Messages : 260
Date d'inscription : 30/09/2011
Age : 25
Localisation : la machine

MessageSujet: Re: OP Milsim La Traque Dordogne-Perigord 2013 : même pas mort!!!   Mer 8 Mai - 10:17

c'était juste trop génial peut etre un peu trop physique pour une premiere op milsim mais c'était bien

vivement la prochaine op Smile

_________________
(army3)  Twisted Evil  Very Happy  Pas de retraite, sauf pour tendre une embuscade à l'ennemi  Very Happy Twisted Evil (army3) 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: OP Milsim La Traque Dordogne-Perigord 2013 : même pas mort!!!   

Revenir en haut Aller en bas
 
OP Milsim La Traque Dordogne-Perigord 2013 : même pas mort!!!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» fédé de peche dordogne
» chasse en dordogne???????
» compte rendu de viam
» Echanges d'invitations saison 2012/2013 en Dordogne (24)!
» pêche en Dordogne

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
C.O.O.P.S :: Airsoft :: Débriefing-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: